Du gel hydroalcoolique en Amérique

J’ai déjà écrit sur les masques ici https://michusa.wordpress.com/2022/02/02/des-masques-en-amerique-trace/  et ici https://michusa.wordpress.com/2022/02/18/des-masques/

Et oui, j’en ai rempli mes valises du retour (de France) cet automne, des masques bleus chirurgicaux ou médicaux (alors que les nôtres aux États-Unis, les « bleus » ne sont pas faits pour utilisations dans le contexte médical — WTF ? vraiment ? ) et aussi des masques FFP2 qui sont bien plus ajustés que nos masques « grand public mais mieux que les bleus » KN95. Les seuls vrais masques de norme N95 sont les masques médicaux avec attaches derrière la tête comme ceux de 3M mais ceux-là c’est du lourd, j’ai finalement réussi à m’en procurer au printemps 2022, directement auprès de 3M et du coup je les ai réservés à l’avion.

Saut de puce – arrivée à Nice

Après les masques, parlons gel hydroalcoolique. Avant la pandémie c’était un produit très courant ici, il y en avait déjà à l’entrée des supermarchés ou même de Home Depot le magasin équivalent à Casto et ailleurs, c’était déjà très répandu. La marque phare c’est Purell et les marques distributeurs qui proposaient le même genre de produit (Target, CVS, Walgreens et tous les magasins qui vendent de la pharmacie en vente libre).

Évidemment en début de pandémie il y a eu pénurie comme partout dans le monde, avec les entreprises et industries qui fabriquent des spiritueux ou des parfums qui ont produit volontairement du gel ou au moins mis à disposition leur alcool pour fabriquer du gel (je n’ai jamais vu ce gel « artisanal » nulle part, il n’y a pas eu non plus de fabrication dans les officines de pharmacie comme en France et ailleurs, je ne sais donc pas où est allé cet alcool ou ce gel fabriqué par des tiers).

Sur le plan personnel, cela ne nous a pas franchement gênés puisque nous restions 100% du temps à la maison et donc avions accès à l’eau et au savon. Plus tard au début de l’été 2020, pour les rares sorties courses, j’avais mis de côté mes boites de lingettes Clorox ou Lysol (en pénurie absolue dans les magasins) et en les réservant aux sorties courses uniquement j’ai pu vivre sur mes réserves de ces lingettes made in USA (les 2 marques phare) et je me passais les mains à ça après chaque contact extérieur puis me lavais les mains à l’eau et au savon en revenant pour enlever le produit chloré. Ce sont des lingettes surface, trop dosées pour les mains et pas faite du tout pour la peau mais du temps de la pandémie j’étais un peu parano et les lingettes au chlore faites expressément pour les mains étaient en encore plus en pénurie. J’avais préféré utiliser les marques phares américaines même si elles ne sont pas faites pour les mains que des pseudolingettes « pour les mains » faites en Chine (l’avenir m’a donné raison de ne pas utiliser ces saloperies chinoises, il n’y a pas d’autre mot).

Toutefois à la maison j’avais 5 ou 6 bouteilles de 25 cl (les petites bouteilles avec une pompe) de gel hydroalcoolique de marque Purell et Target, achetées en 2012 avant l’ouragan Sandy, en prévision de coupures d’électricité : pas d’électricité pas d’eau puisque nous avons un puits et c’était avant que j’aie un groupe électrogène. Au lieu des 4 ou 5 jours de coupure plus ou moins attendus, nous avions été privés de courant pendant 13 jours et demi, c’est une autre histoire. Mais finalement nous ne nous étions pas ou peu servi de ce gel et j’ai retrouvé en mars 2020 ces 5 ou 6 bouteilles. Périmées censément mais quoi ? de l’alcool et de la glycérine, que peut-il arriver ? J’en avais essayé une, elle sentait l’alcool et le parfum, une senteur franche et ne m’a pas donné de boutons. Donc je les ai mises en service ces bouteilles de 2012. Nous n’en avons même pas utilisé une pendant le gros de la pandémie en 2020 mais seulement à partir de mi 2021, après les vaccins, quand nous avons recommencé à vadrouiller, c’était plus pratique en étant en vadrouille d’utiliser le gel.

Le gel de BJ’s été 2020
Le gel de BJ’s été 2020

À l’été 2020 du gel hydroalcoolique a commencé à être à nouveau disponible mais de marques « nouvelles », inconnues. J’en ai donc acheté à mon club d’achat en gros, BJ’s (équivalent et concurrent de Costco). Une ou 2 semaines après mon achat j’ai reçu un e-mail et un courrier me disant de ne pas l’utiliser et de jeter tout de suite ce que je venais d’acheter (heureusement à ce moment-là nous étions toujours sur la réserve de 2012 sans l’avoir bcp écornée, j’avais acheté pour l’avenir) et me faire rembourser. Ce que j’ai fait. Après étude de la raison du rappel (produit fait au Mexique, ce sera récurent mais les gels hydroalcooliques faits en Chine ne seront pas en reste) il s’avérait qu’il y avait eu une « contamination » à l’alcool de bois (méthanol) donc en gros j’avais un produit comme de l’alcool à brûler — en aucun cas fait pour se frotter les mains plusieurs fois par jour. J’ai donc décidé de le garder (après recherches de confirmation : on peut utiliser de l’alcool de bois, toxique pour la peau ou en cas d’ingestion, pour désinfecter des surfaces, c’est notamment un des produits qu’utilisent les hôpitaux et autres centres médicaux pour désinfecter les surfaces. Je l’ai mis bien à part dans un placard à bricolage, bien emballé et marqué sur la bouteille que ce n’est surtout pas pour les mains. Très utile quand je bricole pour nettoyer ou dégraisser une surface ou un outil et je me lave les mains au savon et à l’eau après. 

Petit commentaire sur ladite contamination : une contamination accidentelle pourrait arriver mais je suis absolument certaine que ce n’était pas le cas mais bel et bien une fraude : on coupe l’alcool éthylique au méthanol impropre à la consommation humaine, un grand classique des fraudes sur les alcools de tout temps et du temps de la prohibition en particulier. Bref rien de nouveau sous le soleil, à chaque crise ses profiteurs qui veulent s’enrichir sur le dos du péquin moyen (s’enrichir lors d’une crise, un grand classique de la Seconde guerre mondiale et de toutes les crises diverses et variées, l’objet de la fraude dépendant des circonstances, de ce qui pouvait rapporter les plus évidemment.

Forte de cette expérience malheureuse j’ai décidé de ne plus en acheter en grande surface mais seulement dans une pharmacie. À l’automne il y a eu à nouveau du gel dans ma pharmacie : même chose, des marques inconnues mais bon, vendues en pharmacie. Fabriqué au Mexique. Une marque appelée Next. Il y en avait de grandes piles à l’entrée de la pharmacie, qui les mettait en valeur pour que nous les achetions, sans de limite de quantité et à un prix « raisonnable ». Donc j’en ai acheté 8 bouteilles (bouteilles de 25 cl) et les ai mises dans ma réserve.

Je ne sais plus quand mais à un autre moment de cet automne 2020 j’avais aussi trouvé des petites bouteilles « de voyage », 60ml, fabriquées au Canada, toujours dans ma pharmacie. Celles-là nous nous en sommes servi et nous en servons encore, pratiques pour transporter dans le sac à main.

Nous arrivons au moment présent, novembre 2022 et j’arrive finalement au bout de ma réserve des bouteilles de 2012, du vrai gel du temps d’avant la pandémie lorsque c’était un produit ordinaire et peu fraudé  (sans doute un peu mais on trouvait alors facilement les marques officielles comme Purrell et dérivées en marque distributeur, made in USA). Je suis actuellement sur la dernière bouteille à pompe de 2012 (entretemps pour voyager j’avais trouvé des toutes petites bouteilles, de la taille réglementaire pour l’avion de la marque phare et réputée Purell et j’en avais acheté 3 pour mon voyage, c’est passé sans problème à la sécurité aéroport pour l’avion, en les mettant dans un sac plastique à part, pour le contrôle).

Purell format voyage

Mais pas de problème, je suis descendue dans mon basement puiser dans mon stock de gel de la marque Next.

Le gel vendu dans ma pharmacie automne 2020

Comme c’est une marque inconnue, faite au Mexique, j’ai préféré vérifier par acquit de conscience : bien m’en a pris, c’est un produit en rappel aussi — ne pas utiliser du tout, soit parce qu’il est toxique avec substances « poisons » (en général coupé au méthanol, alcool à brûler ou wood alcohol — frauduleusement pour se faire de l’argent bien entendu) soit parce qu’il ne contient pas le pourcentage d’alcool annoncé mais bien moins (pour les mêmes raisons de profit) et est donc inefficace.

Le gel vendu dans ma pharmacie automne 2020

Encore un rappel et une injonction à ne pas utiliser. Je vais le garder dans un coin à part dans des sacs bien étiquetés, pour le même usage de bricolage, pour nettoyer ou dégraisser des outils dans le jardin ou pour des bricolages dans la maison, des surfaces comme mes appuis de fenêtre ou mes moustiquaires et surtout pas ma peau (en me lavant les mains après avoir utilisé, bref comme on utilise de l’alcool à brûler de façon domestique).

En regardant la liste des rappels de ces gels depuis 2020 sur le site du gouvernement américain j’ai constaté que tous mais alors tous les produits « inconnus » fabriqués au Mexique ou en Chine (les Chinois ne sont pas en reste) ont été des produits rappelés par la Food and Drug Administration. En l’occurrence dans le cas de ce Next, l’importateur (pas le fabricant qui est à l’étranger) est même interdit et banni à jamais à importer des produits aux États-Unis. J’espère que son fabricant est placé sur liste noire. Ce qui montre que ce n’était pas une erreur ni une contamination accidentelle  mais bel et bien intentionnel).

J’ai donc été obligée de racheter du gel hydroalcoolique : heureusement maintenant on trouve sans problème du Purell et à des prix raisonnables, j’ai donc tout racheté intégralement en Purell fait aux États-Unis. Comme je sais que ça se garde 10 ans sans problème j’ai stocké pour le futur et la prochaine pandémie.

Le vrai produit

Les capitalises carnassiers qui se font du fric sur le dos du public et de tout le monde lors d’une crise sont encore et toujours à la manœuvre. Rien de nouveau sur le soleil, il y a eu les grands et petits profiteurs pendant la 2ème guerre mondiale c’est l’exemple qui vient toujours à l’esprit.  Dans le cas du gel, il s’agit non seulement des fabricants étrangers mais aussi des sociétés d’import /export bien américaines elles, qui se foutent bien du contrôle qualité et de savoir où et à qui ils achètent tant qu’ils peuvent se faire une bascule sur les prix et un super profit. Le monde d’après qu’ils disaient… même le monde « pendant » est resté cupide et carnassier.

Publicité

3 réflexions au sujet de « Du gel hydroalcoolique en Amérique »

    1. michusa Auteur de l’article

      oui comme on dit les promesses n’engagent que ceux qui y croient… et d’ailleurs on n’a meme pas eu besoin d’attendre le monde d’après pour etre déçus, on savait déjà à quoi s’attendre pendant

      Répondre
  1. Joëlle

    Petite anecdote: ma maman (85 ans), devenue totalement parano au début de de la pandémie, a écouté sa sœur aînée et au lieu de se servir du gel pour remplacer l’eau et le savon dans les lieux fréquentés, l’a utilisé également à la maison, avant et après chaque lavage de mains… donc 10 fois par jour! Résultat, au bout de plusieurs semaines de ce régime, sa peau n’a pas résisté. Trois ans après, son épiderme n’est pas complètement réparé. C’était avec du gel acheté en pharmacie en France puisque c’est là qu’elle vit avec mon papa. Personnellement au bout du compte je n’ai pas beaucoup acheté de gel. J’en ai d’ailleurs gaspillé toute une petite bouteille dans mon sac à main: elle fermait mal. Mieux que le blanchissement d’argent, la désinfection du chéquier!
    Pour les masques, j’ai fait comme toi, provision en France de masques fabriqués en France. Mais malgré toutes ces précautions, nous avons fini par choper le virus le jour où notre aîné est revenu de sa visite à ses grands-parents – malgré le masque et les vaccins, il a attrapé le Covid (version Omicron hyper contagieuse) soit dans le train soit dans l’avion, le refilant tour à tour à son père puis à moi 😕. Rien de méchant mais cinq jours sans travail quand même.
    Sur ce, j’enfile mes oreillettes pour écouter les podcasts de France Culture sur la femme tout en vaquant à mes occupations. Merci pour tes billets, je n’ai pas toujours le temps de lire mais c’est chaque fois un grand plaisir!

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s