Archives mensuelles : avril 2022

À la recherche de la Ville partie 3 (searching for the City part 3— vidéo) 

La suite et fin de mes déambulations dans la Ville, New York City.

New York City avril 2022

Moins de monde et surtout moins de touristes, du coup un bon tiers des petits commerces ont fermé, à ce que j’ai pu voir dans ce quartier très touristique et très commerçant où je me suis promenée. Beaucoup de ces « magasins à touristes » souvenirs et surtout jeans/t-shirts de marques emblématiques dont les touristes étrangers sont friands (Levi’s Timberland etc) sont donc fermés, les locaux sont vacants et à louer.

New York City avril 2022

« Notre » magasin de jeans 501  et autres, OMG (une petite chaine de magasins, il y en avait plusieurs sur Broadway entre le tout bas de la ville et Union Square) où nous avons moult fois acheté pour les Français (j’en rapportais des valises pleines les premières années : nous achetions sur commandes, passées auprès de nous par nos amis et familles français), où nous emmenions immanquablement nos visiteurs qui souhaitaient faire des achats de ces marques « américaines ».

New York City avril 2022

Beaucoup de ces commerces ont fermé pour toujours, ainsi que d’autres (ceux que j’ai remarqués sont ceux que je connaissais, à la place d’autres dont je ne me souviens pas il y a simplement un local vide, un bon gros tiers des locaux de commerce sont vacants dans ce quartier), ils ont fait sans doute faillite sans le flot incessant de touristes d’avant la pandémie.

Dans ce quartier de l’East Side autour de la 10ème rue je suis aussi tombée sur une église orthodoxe de l’Église Orthodoxe d’Ukraine avec drapeaux et signes en soutien à l’Ukraine évidemment, dans cette rue des drapeaux aux fenêtres des habitations aussi. 

New York City avril 2022
New York City avril 2022
New York City avril 2022

Le soutien à l’Ukraine également de la grande librairie d’occasion Strand (incontournable) dans laquelle finalement je ne suis pas rentrée parce que c’était la fin de la journée et je commençais à être fatiguée, sans compter que comme je rentrais en train dans le New Jersey je ne voulais pas me charger avec des achats de livres (la tentation aurait été trop forte).

New York City avril 2022
New York City avril 2022

Enfin 2 photos d’une ironie amère :

New York City avril 2022
New York City avril 2022

#StandWithUkraine

A voté [deuxième tour election présidentielle française 2022]

vote élection présidentielle 23 avril 2022

vote élection présidentielle 23 avril 2022

À notre bureau de vote à Jersey City aujourd’hui samedi 23 avril 2022

À la recherche de la Ville partie 2 (searching for the City part 2— vidéo)

La suite de mes déambulations dans la Ville, New York City, lors de mon petit séjour chez ma fille début avril.

Ce qu’il y a de différent avec la Ville que je connaissais, New York City d’avant (la pandémie), outre le métro qui est devenu dangereux et dont je parle dans mon précédent article (lire ici : https://michusa.wordpress.com/2022/04/15/a-la-recherche-de-la-ville-searching-for-the-city-video/  ) qui modifie la physionomie de la Ville, ce sont surtout les terrasses des restaurants et cafés (concept jusque là inconnu aux États-Unis, contrairement à l’Europe et que tous les Américains qui avaient voyagé en Europe enviaient aux Européens). Ces terrasses sont un effet direct de la pandémie et sont apparemment là pour rester dans le monde d’après (nous n’y sommes pas encore tout à fait).

Donc les terrasses que j’avais remarquées lors de mon « retour » à New York City l’été dernier et dont je parle dans mon article de l’an dernier, sont toujours là et bien là.  (lire ici : https://michusa.wordpress.com/2021/08/28/un-jour-a-new-york-city-1er-aout-2021/  )

Maintenant aussi, et espérons que cela sera temporaire, ce qu’il y  a en plus (qu’il n’y avait pas encore en août 2021) ce sont des petits sites de dépistage / test covid-19 :  dans chaque rue, à chaque coin de rue, ou plusieurs dans chaque rue, au bord du trottoir, dans des tentes portables avec une camionnette labo adjointe, ou sur le trottoir à côté d’une pharmacie, absolument partout. Ce n’était pas encore le cas en août 2021 et ce n’est pas le cas dans le New Jersey. Il n’y en a pas ans le New Jersey, même pas dans des villes plus importantes comme Jersey City, limitrophe de New York City qui plus est. C’est très difficile d’avoir un test dans le New Jersey, à part à aller dans les laboratoires d’analyse hors de prix. Mon centre médical n’en propose pas, ma pharmacie non plus (en théorie oui mais ils sont le plus souvent en rupture de stock) et les mégasites ont été fermés pour beaucoup d’entre eux. Ceux qui restent sont disséminés très loin des centres-ville, il faut faire des dizaines de kilomètres et je ne suis pas certaine qu’il ne faille pas un rendez-vous. Le seul moyen d’avoir un test à coût raisonnable, hors d’un autotest rapide antigénique, d’avoir un test PCR donc c’est de faire la commande en ligne auprès du gouvernement du New Jersey, d’établir un rendez-vous via Zoom avec un infirmier ou autre personnel médical sur ce même site et d’effectuer le prélèvement sous sa supervision et enfin d’envoyer le prélèvement à un labo assigné par le gouvernement lors de la commande du test. Toute une procédure. Tout ça est normalement gratuit mais pour la facilité et la rapidité, on repassera. L’autre moyen est d’aller aux urgences de mon centre médical puisqu’ils font systématiquement un test même si l’on y va pour un bras cassé…

À New York City les tests sont disponibles dans ces petites tentes, dans chaque rue, en plus des hôpitaux, des centres médicaux, des pharmacies et des laboratoires d’analyse habituels. Certaines des ces tentes sont adossées à une pharmacie, d’autre sont adossées à un camion (camion labo ? ) d’autre enfin semblent juste être des tentes de prélèvement. Il y a différentes entreprises qui gèrent ces tentes de tests, si l’on regarde les noms affichés sur les tentes.

En plus de ces différences, j’ai trouvé les New-Yorkais très plaisants, aimables, serviables, et dans la rue et dans les magasins, prenant le temps de discuter en caisse par exemple. Une différence avec le New Jersey encore, dans le New Jersey les gens sont grognons désagréables irrités impatients depuis un bon moment. Une différence bien agréable, cela m’a fait un bon changement d’atmosphère. Même les automobilistes, les camions et les taxis étaient moins nerveux et agressifs que dans le temps (et que dans le New Jersey où la conduite automobile est devenue de la folie, avec des gens très agressifs au volant et qui ne respectent pas les stops les feux etc.)

Même si New York City est revenue de loin, presque d’entre les morts et a rebondi comme on dit ici, il y a malgré tout moins de monde dans les rues, dans les magasins, dans les restaurants globalement. Moins de monde et moins de touristes aussi, moins de touristes internationaux, européens notamment (que l’on repérait à leur sac à dos ou leur veste Quechua / Décathlon, sans rire ! ) D’habitude en marchant dans les rues de New York City on entendait parler des dizaines de langues différentes, une vraie tour de Babel — ce n’était pas le cas cette fois. Pourtant j’étais dans les quartiers que je fréquentais habituellement, notamment sur l’avenue Broadway et le coin de Union Square qui grouillaient de touristes dans le temps. Mais beaucoup de commerces et notamment de magasins à touristes ont fermé aussi, j’y reviendrai avec la prochaine vidéo.

Le dernier procureur des procès de Nuremberg encore en vie, sur la guerre en Ukraine (vidéo)

Christiane Amanpour sur CNN a interviewé Benjamin Ferencz le  dernier procureur des procès de Nuremberg encore en vie, sur le sujet de la guerre en Ukraine et des crimes de guerre.

Un  grand monsieur. C’est en anglais mais comme c’est sur YouTube on peut faire ajouter des sous-titres en français par la traduction automatique de YouTube (en appuyant sur la touche réglage de la vidéo et en choisissant la langue souhaitée pour les sous-titres).

Christiane Amanpour qui est une journaliste réputée travaille actuellement sur CNN entre autres. Comme elle l’explique, Benjamin Ferencz était tout d’abord un enquêteur qui a rassemblé les preuves en allant visiter les camps puis il a été nommé procureur et en fait d’après ce que j’ai compris ce n’était pas seulement un procureur mais le procureur principal des procès de Nuremberg pour les Einzatsgruppen. Il a ensuite œuvré à la création de la cour pénale internationale et d’autres cours internationales spéciales pour d’autres crimes de guerre comme pour l’ex-Yougoslavie, etc. (comme Robert Badinter d’ailleurs)

C’est un monsieur de 103 ans maintenant, qui est toujours capable de réciter par cœur l’introduction de sa plaidoirie « opening statement of prosecuting case ». À voir dans cet interview le montage émouvant en superposition.

Et comme Robert Badinter, il n’aurait jamais cru voir à nouveau une guerre d’agression d’un pays qui envahit un autre en Europe. Comme Boris Cyrulnik aussi dans un entretien récent. Ces 3 personnalités ont vécu  la 2ème guerre mondiale à des âges différents et dans des situations différentes mais aucun des trois n’aurait jamais cru qu’une guerre en Europe soit à nouveau possible et ait lieu.

#StandWithUkraine

et pour faire bonne mesure, un interview tout aussi intéressant de Robert Badinter sur la télévision française :

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/grand-entretien-guerre-en-ukraine-la-justice-internationale-se-mettra-inevitablement-en-marche-et-tous-les-criminels-seront-juges-estime-robert-badinter_5078458.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20220414-[video5]

À la recherche de la Ville (searching for the City — vidéo)

Il y a 2 semaines je suis allée passer 2 jours chez ma fille à New York City. Cette fois j’y suis allée en train pour éviter les frais exorbitants de parking, déjà exorbitants en ne restant que quelques heures alors je n’ose pas imaginer en restant 2 jours. 

Depuis la ville voisine nous avons la possibilité d’aller directement à New York City en prenant le train, justement appelé le midtown direct puisqu’il arrive midtown (le milieu de la ville ou plus exactement vers la 30ème rue, le coin de l’Empire State Building) et qu’il est direct sans changement. Mon fils m’a déposée à la gare de cette ville pour prendre ce train avec mes petits bagages et surtout mon appareil photo et ma caméra vidéo. Une fois arrivée à New York City j’ai marché depuis la gare midtown jusqu’à downtown (le bas de la ville) où habite ma fille parce que le métro c’est un « non non » strict depuis la pandémie. Alors qu’avant c’était notre moyen de transport de choix pour nous déplacer de haut en bas de Manhattan à toute heure de la journée voire de la nuit (dans la vie d’avant je l’ai pris plusieurs fois de nuit et seule ou avec une amie).

Pour des raisons de sécurité, c’est devenu dangereux même dans la journée, surtout pour les femmes et encore plus pour une femme seule. C’est un non catégorique. 

L’actualité de cette semaine nous a donné raison malheureusement sur la dangerosité du métro new-yorkais et a renforcé encore plus cette précaution, femme ou non d’ailleurs : quand mon fils va voir sa sœur il marche aussi. Si on est trop chargé ou qu’il pleut des trombes, on prend un taxi au pire.

Donc on marche, une vingtaine de blocks — la mesure officielle des distances dans New York City, c’est-à-dire le pâté de maisons entre 2 rues ou 2 avenues, sachant que la ville est construite en damier et donc quadrillée d’avenues verticales nord-sud et de rues horizontales est-ouest. Une bonne demi-heure de marche. Pour moi ça a duré plus longtemps puisque j’en ai profité pour faire des photos, cela faisait longtemps que je n’avais pas flâné dans New York City, plus de 2 ou 3 ans donc j’en ai profité et du coup aussi rafraichi ma collection de photos de la Ville.

J’ai fait un montage des séquences vidéo et des photos de ce voyage en train et de cette descente downtown, que j’ai publié sur ma chaine YouTube ici :

Qu’est-ce qui ne va pas dans la tête des gens ?

Hier une attaque dans le métro à Brooklyn, un des quartiers de New York City, une mass shooting comme il y en a trop souvent aux États-Unis, une attaque terroriste plutôt, domestic terrorism, terrorisme intérieur— une trentaine de blessés, heureusement pas de mort pour une fois.

Sans parler de toutes les mass shootings, il y en a quasiment un par jour voire plus aux États-Unis, plus celles qui ont lieu dans d’autres pays, sans parler des guerres locales et régionales et pires.

Des destructions, des dommages à l’environnement, des meurtres des massacres des tueries. Ces envies de détruire de casser d’abimer de blesser de tuer.

Je ne comprends pas cette pulsion de mort et de destruction inhérente à l’être humain. Alors que ça demande des efforts des ressources et du temps pour fabriquer quelque chose un objet, pour construire un bâtiment une maison un monument. Cela se respecte. Devrait se respecter. Quand il y a assez d’accidents involontaires, de catastrophes météorologiques ou naturelles pour suffire au malheur des hommes.

Qu’est-ce qui ne va pas dans la tête des gens ?

J’ai lu dans un article tiré d’un livre récemment publié, que 95% de la violence vient des hommes mâles. J’y reviendrai, cela fait un moment que je veux écrire à ce sujet (avant d’avoir lu cet article qui a confirmé et mis en chiffres ce que je pressentais). Je le subodorais mais pas à ce point-là, pourtant les faits sont là. 95%  — ce sont les chiffres en France mais aucune raison pour que ce soit fondamentalement différent ailleurs donc ils sont sans aucun doute extrapolables à l’ensemble de la planète. De fait, la plupart du temps quand on lit des faits divers ou des informations de plus grande ampleur, le responsable des violences crimes massacres et autres tueries est un homme mâle.

Comme on dit ici : « what’s wrong with these people ? », comment peut-on se lever un matin en se disant « aujourd’hui je vais tout casser, détruire cet objet, réduire ce bâtiment en cendres, tuer au hasard une poignée de gens, faire couler du sang blesser tuer massacrer » ? Se lever un matin et décider d’envahir l’Ukraine de tuer ses habitants réduire ses villes et ses villages en cendres, tuer massacrer faire souffrir tous ses habitants, gratuitement pour le plaisir ? What’s wrong with these people , qu’est-ce qui ne va pas dans la tête des gens ?

#StandWithUkraine

A voté [premier tour élection présidentielle française 2022]

A voté [premier tour présidentielle 2022]

A voté [premier tour présidentielle 2022]
A voté [premier tour présidentielle 2022]

À notre bureau de vote à Jersey City aujourd’hui samedi 9 avril 2022

Visite à l’arboretum (vidéo)

En ces temps de nouvelles désespérantes et plus atroces les unes que les autres, une petite respiration avec une vidéo tournée en octobre 2021 d’une visite au grand arboretum d’une ville proche dans mon coin du New Jersey. Une de ces dernières journées d’automne aux températures encore clémentes, avec le début des feuilles d’automne et encore quelques fleurs. Heureusement qu’il reste un peu de beauté.

Publiée récemment sur ma chaine YouTube ici :