Terrifiant

Je sais quoi dire — terrifiant. Il est terrifiant de vivre ces moments dans un pays libre avec des elections libres qui suivent « le jeu démocratique » c’est à dire que si l’on perd une élection, on laisse sa place et on espère faire mieux une prochaine fois. C’est le principe même : accepter la transition de pouvoir.

Bien la peine de pointer du doigt des pays où les anciens dirigeants n’acceptent pas de laisser le pouvoir, de les appeler « pays de merde » (citation : ce sont les mots-mêmes de l’agent orange): eh bien nous y voilà les États-Unis sont donc un « pays de merde » si l’on applique sa definition, n’est-ce pas ?

En attendant c’est grave, très grave ce qui s’est passé le 6 janvier à Washington DC, l’invasion du Capitole : ce n’est pas juste une foule en colère qui a voulu prendre le pouvoir — ceci aurait été deja grave en soit. Mais ce qui s’est passé va au-delà, c’est bien pire : c’est le president en exercice, le president sortant mid toujours en exercice qui dit à la foule de prendre en otage le pouvoir législatif pour le maintenir lui president sortant au pouvoir (son intérêt personnel donc). Et encore pire c’est une branche du gouvernement qui essaye de renverser une autre branche, de prendre l’ascendant, de supprimer une autre branche du gouvernement. Gravissime. Le pire qu’il puisse arrive dans un pays libre à elections libre dans une république.

Or les « Pères Fondateurs » avaient exactement écrit le texte de la Constitution de leur nouvelle république pour éviter cela, éviter de concentrer tout le pouvoir dans une seule branche voire pire dans une seule personne (ils en sortaient de la royauté des rois ou des empereurs omnipotents) : cela s’appelle la séparation des pouvoirs. Puis d’éviter qu’une branche prenne l’ascendant sur les autres voire prenne le pas, cela s’appelle le « checks and balances », les poids et contrepoids, c’est à dire l’équilibre de ces pouvoirs séparés.

Donc oui, c’est très grave, c’est terrifiant : quand la séparation des pouvoirs tombe, quand une branche prend le pouvoir et veut réduire à néant une autre branche, c’est le chemin le plus direct et le plus certain vers une dictature, cela s’appelle un coup d’état. Et peu importe les finasseries terminologiques, les fausses pudeurs et autre circonvolutions pour ne pas appeler un chat un chat. Il faut finir par regarder la réalité en face et reconnaître l’agent orange pour ce qu’il  est : une personnalité toxique et dangereuse, un fou un malade mental au sens médical du terme, un dictateur en puissance (et pas seulement en devenir). Depuis le début il vante la présidence à vie et les pleins pouvoirs. Et non, on ne peut pas mettre ça sur le compte d’une plaisanterie d’une provocation, que c’est une grande gueule : à ce niveau de pouvoir et de portée on n’est pas une grand gueule. Diriger et présider à la destinée d’un pays ce n’est pas un pique-nique autour d’un barbecue avec une bière ni une réunion entre potes avinés au Café du Commerce. Comme l’a bien dit le futur président Biden, la voix d’un president porte, il doit surveiller ce qu’il dit. Depuis le début l’agent orange trouve que les dictatures, les pleins pouvoirs et les présidences à vie c’est bien ! Il l’a répété maintes et maintes fois et on a laissé passer : il ne fallait pas laisser passer dès le premier coup de boutoir. Parce que chaque coup suivant est allé plus loin et ça a constamment dérivé pour en arriver là : un président qui demande à ses supporters de détruire une autre branche du gouvernement pour lui permettre de garder le pouvoir pour toujours. Parce qu’à ce stade pourquoi rendre le pouvoir plus tard dans 4 ans à la fin d’un second mandat, pourquoi limiter les mandats à 2, pourquoi même faire une prochaine élection, même plus la peine puisque son souhait est la présidence à vie. Et qu’on ne croit pas que parce qu’il est vieux « président à vie « c’est court : pas du tout. Il est en plus en train de tout mettre en place pour que ses fils ou sa fille lui succèdent. Faire une dynastie façon Corée du Nord où le pouvoir est passé du grand-père au fils et au petit-fils. Je n’exagère pas. Tout ça a été filme lors de ses multiples meetings politiques. Il y a deja des t-shirts avec des slogans pour l’un de ses fils en 2024 et aussi pour sa fille, il l’a aussi mise en avant comme potentielle pour 2024 avant même de perdre cette élection. C’est filmé, documenté.

Et c’est bel et bien d’un coup d’état qu’il s’agit. Tentative ratée certes mais tentative de coup d’état en renversant un branche du gouvernement. Ensuite il  n’en reste plus qu’une autre de branche en travers de son chemin, la branche judiciaire et rien n’empêcherait de continuer le travail. Quant au quatrième pouvoir, la presse, il a été mis à mal par des dénigrements répétés puis l’installation d’un système direct par les réseaux sociaux et les sites privés dédiés à sa cause voire complotistes et fascistes, non surveillés par les pairs (après tout un journal/chaine de télé peut raconter des bobards jusqu’à une certaine limite puisque les autres organes et autre journaux peuvent contredire et faire une « revue de pairs », peer review, qui est encore le meilleur garde fou qu’une censure pure et simple).

Alors ici on apprend ça à l’école, mes enfants ont appris ça depuis leur plus jeune âge à l’école américaine depuis le primaire jusqu’en terminale :  les 3 branches du pouvoir, la séparation des pouvoir et les checks and balances pour éviter qu’une branche du gouvernement devienne trop puissante par rapport aux 2 autres. Tout ça pour éviter de revenir aux tyrannies monarchies dictatures et autocraties dont les Pères Fondateurs s’étaient affranchis. Ils en sortaient et ne voulaient surtout pas que ce soit possible dans leur nouveau pays, leur république tout juste créée. Ils doivent se retourner dans leurs tombes, eux qui étaient issus des Lumières et qui vouaient une aversion profonde à tout culte de la personnalité (ils sont servis avec l’agent orange, nous sommes servis).

Et les citoyens, chaque citoyen et encore plus les officiels, les membres du gouvernement, hauts fonctionnaires qu’ils soient de carrière, appointés ou élus jusqu’aux plus hautes sphères ainsi que tous les membres de l’armée du plus simple soldat au plus haut gradé, tous quand ils prennent leurs fonctions, prêtent serment de loyauté non pas à une branche du gouvernement ou une autre, non pas à une fonction ou une autre, encore moins à une personne ou une autre mais au drapeau (en tant que symbole du pays, voir le texte ci-dessous) et à la Constitution américaine. Quand on est citoyen même de base, même sans fonction officielle, on doit (c’est le devoir de TOUT citoyen américain ) être loyal à la Constitution américaine. Être patriote c’est protéger la Constitution et c’est tout.

Donc pas de loyauté ni envers un parti ni envers une fonction (comme le président par exemple) et encore moins envers une personne en particulier quelle qu’elle soit !

Je n’invente rien, ce sont les textes et de la Constitution et de la Pledge of Allegiance. Même si ce dernier texte n’est pas officiel dans le sens où il n’est pas inscrit dans les lois, il les résume de façon concise et simple.

Le texte du serment « Pledge of Allegiance » (non officiel mais c’est un texte simple qui avait été créé pour les enfants parce qu’il condensait de façon simple. Il est devenu officiel de fait.

I pledge allegiance to the flag of the United States of America and to the republic for which it stands, one nation under God, indivisible, with liberty and justice for all.

Mes enfants et tout le monde à l’école l’a répété tous les matins pendant toute la scolarité.

Nulle part on ne prête serment au président, encore moins à un président en particulier. Donc les pseudo patriotes (nommés patriotes par l’agent orange) ne connaissent même pas leurs devoirs de base parce que c’est les devoirs de base de tout citoyen américain : défendre la Constitution et les lois des États-Unis, je n’invente rien, je cite les textes officiels. Être loyal au drapeau et au pays, le drapeau représentant le pays, voir le texte de la Pledge. Nulle part on ne mentionne le président encore moins telle ou telle personne plutôt qu’une autre.

Et en obéissant à la Constitution et aux lois, on obéit de fait à la séparation des pouvoir et on respecte de fait les fonctions des uns et des autres, donc on ne renverse pas une branche au profit d’une autre.

Et si l’on n’est pas d’accord avec une branche et ses decisions, c’est bien simple on vote différemment la fois d’après, on pétitionne, on proteste, de façon pacifique, on peut même appeler son sénateur ou son représentant (equivalent de députés en France) on peut écrire aux journaux, dire son point de vue à des élus locaux, j’ai bien dit « dire » en utilisant des mots et non la violence physique ni la force. Ou devenir membre d’un parti voire créer son parti politique, se présenter à une élection locale ou fédérale. C’est la façon de faire changer ou évoluer les choses avec lesquelles on n’est pas d’accord.

Encore une fois je n’invente rien ce sont les textes officiels que l’on peut trouver sur tous les sites gouvernementaux qui informent sur les droits et les devoirs des citoyens américains. 

Donc tout cela est terrifiant. S’il y a des loopholes (échappatoire, lacunes dans les textes) il faudra travailler d’urgence à les combler et à changer les institutions voire une amendement (un numéro 28 et d’autres en plus s’il le faut) à la Constitution pour que ceci ne puisse plus se reproduire.

Et que celui qui a fomenté ceci et affaibli les institutions pendant tout son « règne » (c’est malheureusement de cela dont il s’agit, d’un règne ou voulu comme tel), la crédibilité des lois et affaibli même la Constitution, du moins l’a balayée comme ne se l’applicant pas à lui, que celui-ci soit jugé pur ses actes et puni. Impunité et c’est la voie royale à ce qu’il continue, à ce que se forge une dynastie et à tout futur aspirant dictateur : le chemin serait pavé ! Sans compter l’exemple et le précédent non seulement pour le pays mais pour le monde entier. Et s’il y a besoin de témoins il doit y avoir 2 ou 3 milliards de témoins qui ont vu en direct son discours et son appel à l’insurrection, au coup d’état, à marcher sur le Capitole et à se battre par la force ! Appels à l’usage de la force relayé aussi par son fils et par l’avocat véreux et véritable néo nazi. C’est documenté, filmé par les télévisions du monde entier et a été vu en direct par au moins la moitié de l’humanité.

Je veux finir par quelques citations des Esprits des Lumières justement, dont tout le monde se réclame à tour de bras.

Tout d’abord Montesquieu sur la séparation des pouvoirs justement (dans L’esprit des lois) :

« Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses le pouvoir arrête le pouvoir. »

« Il n’y a point encore de liberté si la puissance de juger n’est pas séparée de la puissance législative et de l’exécutrice. »

« Le plus grand mal que fait un ministre n’est pas de ruiner son peuple, il y en a un autre mille fois plus dangereux : c’est le mauvais exemple qu’il donne. »

Ensuite Beaumarchais (dans Le barbier de Séville) :

« De la justice ! C’est bon entre vous autres misérables, la justice ! Je suis votre maître, moi, pour avoir toujours raison. »

« Quand une chose est vraie ! Si je ne veux pas qu’elle soit vraie, je prétends bien qu’elle ne soit pas vraie. Il n’y aurait qu’à permettre à tous ces faquins-là d’avoir raison, vous verriez bientôt ce que deviendrait l’autorité. »

et aussi par notre bon vieux La Fontaine qui a eu beaucoup d’ennuis de son vivant d’ailleurs pour avoir écrit toutes ces fables (dans Les fables de La Fontaine, Les animaux malades de la peste)

« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

L’avenir proche nous dira si cette dernière s’avère vraie. Une impunité serait une catastrophe non seulement pour le temps présent mais également à venir, pour l’Amérique et pour le monde entier par l’exemple qu’il donne, retour à Montesquieu.

2 réflexions au sujet de « Terrifiant »

  1. Bibliofeel

    Je comprends ta colère. J’aimerais qu’il soit jugé et condamné pour cette action et les morts dont il est directement responsable. Il faut le dire et l’exiger comme tu le fait si bien ici !
    Belle journée

    Répondre
    1. michusa Auteur de l’article

      Immunite présidentielle tant qu’il est en exercice : le seul moyen c’est l’impeachment puis la destitution qui ne sert plus a l’enlever du pouvoir puisque c’est trop proche de la fin de toute façon mais qui peut l’empêcher de se presenter a un quelconque mandat pour le futur. Impeachment c’est fait, la destitution pas certain, les partisans dans le Senat sont tous le doigt sur la couture du pantalon. Par contre une fois qu’il ne sera plus president (dans 5 jours au moment ou j’écris, j’espère croisons les doigts) il peut etre poursuivi comme un citoyen ordinaire et j’espère qu’il le sera. Sauf s’il se pardonne a lui meme (ca ne ‘est jamais produit donc la légalité du truc est flou, ca devrait passer en cours suprême je pense) . Sauf que les crimes au niveau de l’état ne sont pas pardonnable donc les juges et procureurs dans différents états attendent qu’il ne soit plus president pour lui sauter dessus (fraude fiscale, a l’assurance, abus de bien sociaux, j’en passe et des pires de purs crimes de droits communs genre tentative de viol ou viol, sans compter les intimidations et autres affaires de corruption. Je crois qu’il y a 200 ou 300 poursuites judiciaires potentielles qui attendent, un chiffre astronomique. Mais il faudrait qu’il soit puni aussi et en premier pour ce coup d’état, sans compter les mensonges qu’il débite en rafale. Quand je pense ce qu’ils ont fait chier Clinton sur le plan du « mensonge » justement dans un pays ou le mensonge est un délit majeur ! Ca laisse pantois parce que l’orange il ne dit que des mensonges 100% du temps. Mais depuis que les mensonges ont été reclassés et renommée réalité alternative, faits alternatifs on est tombés dans un puits sans fond de réalité alternative. Certaines fois je me dis que dans 1984 Orwell était petit joueur quand on voit cette furie de mensonges et distortion du reel que l’orange a produit. Ce n’est pas forcement nouveaux depuis 60 ou 80 ans aux USA mais lui est passé a la vitesse supérieure et pire en a fait la norme.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s