En attendant Gail

On nous prévoit de la neige beaucoup de neige, plus en 24 heures que ce que nous en avons eu en totalité l’an dernier — ce n’est pas très difficile il n’a quasiment pas neigé l’an dernier. Blague à part, on nous prévoit vraiment beaucoup de neige, comme cela fait plusieurs années que nous n’en avons pas eu. La dernière grosse tempête de neige, c’était la tempête Quinn en mars 2018 où il avait neigé entre 50 et 60 cm en 24 heures, où nous avions perdu le courant pendant 4 jours et demi, où il avait fallu excaver pour pouvoir mettre en route le groupe électrogène, en plus évidemment de passer le chasse-neige dans notre driveway et aussi d’excaver les voitures pour pouvoir sortir de chez nous.

Je parle de cette fameuse tempête Quinn de mars 2018 ici : 

https://michusa.wordpress.com/2018/03/07/prendre-la-neige-de-vitesse-2/

https://michusa.wordpress.com/2018/03/09/le-mot-du-jour/

https://michusa.wordpress.com/2018/03/17/quatre-jours-et-demi/

https://michusa.wordpress.com/2018/03/19/the-big-one/

De fait nous ne nous sommes plus servis du chasse-neige depuis cette fois-là, ce mois de mars 2018 — cela va faire 3 ans.

Espérons que nous n’en arriverons pas à ces extrémités  — perte du courant, excavation et besoin du groupe électrogène. Le chasse-neige nous n’y couperons pas cette fois puisqu’on nous annonce entre 30 et 50 cm de neige en 24 heures. Quand c’est moins de 10 ou 15 cm on peut s’en tirer en faisant juste les traces pour que la petite voiture non-4×4 puisse circuler et en lui faisant aussi un rectangle à la pelle pour qu’elle puisse manœuvrer et faire demi-tour. La mienne, gros 4×4 —  honnis en France mais nécessaire ici et dans le nord du Nord-Est encore plus — peut faire sa trace dans 30 cm de neige, y compris en marche arrière. Mon 4×4 précédent qui était un vrai truck avant qu’ils changent le modèle en crossover (WTF ? n’importe quoi ! ) pouvait faire sa trace encore plus facilement puisque c’était une voiture à propulsion arrière de plus de 300 chevaux et presque 3.5 tonnes. Faire une note mentale pour la prochaine fois de prendre une 4×4 à propulsion arrière si ça se fabrique toujours. Plus dangereux à conduire voire dangereux si l’on n’en tient pas compte, plutôt il faut faire attention et suivre certaines astuces et procédures, mais c’est extrêmement performant dans la neige ou la boue et le sable. 

Espérons que nous n’en arriverons pas là, normalement  je suis prête à tout, même à ces extrémités — j’ai appris avec les années et ma procédure est maintenant bien rodée. La maison est prête, quelques courses alimentaires ce matin, jus d’orange, de pamplemousse et de mangue, lait fruits frais et quelques bricoles comme du miel et de la sauce tomate, du produit de nettoyage Monsieur Propre — courses que je devais faire de toute façon cette semaine. Surtout qu’avec la pandémie placards et frigos sont pleins en continu puisque pour chaque produit j’ai 2 exemplaires d’avance en plus de celui en cours. Dès que nous finissons l’exemplaire en cours et que je tape dans le stock de secours, je le restocke aussitôt sans laisser tarir le stock de secours pour ne pas être prise de court, notamment à cause des difficultés d’approvisionnement et des pénuries complètement aléatoires et soudaines. Les courses de ce matin c’était surtout parce que c’était prévu comme ça pour maintenir les stocks justement et que je ne veux pas y aller trop près de Noël pour éviter la foule. Malgré tout, lever 7 heures pour être avant 8 heures au supermarché. Un peu de retard pourtant parce qu’il m’a fallu un quart d’heure ou 20 minutes pour gratter et dégivrer les vitres de la voiture, ce que je n’avais pas prévu. Il a neigeoté hier lundi et il y avait une couche de neige gelée très dure sur le pare-brise avant et la lunette arrière, les moteurs des essuie-glace étaient poussifs aussi pour je ne sais quelle raison. Mais cela allait encore, les courses sont faites et j’ai tout trouvé, la foule a commencé à affluer quand j’ai quitté le supermarché vers 9h15. Les légumes de la ferme ont été livrés aussi à la mi-journée (bien contente d’être en jour de livraison le mardi et pas le mercredi ou le jeudi, ils ont annoncé un décalage de livraison pour ceux qui sont livrés ces jours-là).

Pour le reste aussi je suis prête, la maison est calfeutrée, mise en mode hiver, l’essence pour le chasse-neige et le groupe électrogène est stockée, les pelles sorties et les outils d’hiver à portée de main. Les voitures sont prêtes, tous les niveaux et la pression des pneus vérifiés, les pleins d’essence faits — en ce temps de pandémie ils sont toujours faits puisqu’on ne roule presque pas — et elles sont en mode hiver aussi (outils et brosses dans chacune). Les sacs de survie hiver — à emporter quand on doit utiliser la voiture par temps de neige — sont prêts aussi, les chaussures d’hiver imperméabilisées, les manteaux dans le placard du bas imperméabilisés également et prêts à servir — il a fait relativement doux jusqu’à présent — bonnets écharpes et gants sortis aussi.

Dimanche (13 décembre) j’étais en T-shirt dehors dans la journée et pour sortir les poubelles, il a fait entre 13 et 15 degrés dans la journée. Le lendemain il a neigé un peu et la température est restée aux alentours de zéro toute la journée.

On attend -12 / -13 degrés jeudi et vendredi après la tempête qui doit commencer demain mercredi à la mi-journée et durer tout le reste de la journée toute la nuit et tout le jeudi matin, environ 24 heures non-stop.

Ah et c’est aussi un nor’easter finalement, un cyclone hivernal d’altitude qui amène toujours de la neige chez nous d’après mon expérience, certaines fois beaucoup de neige selon son trajet plus au nord ou plus au sud — nous sommes dans un corridor qui marque la limite de ces nor’easter alors un décalage de 20 ou 30 km de son chemin fait toute la différence pour le New Jersey Central et certaines fois nous nous en sommes sorti avec un saupoudrage, certaines fois aussi avec 1 mètre de neige.

Apparemment, c’est New York City et sa région ( nous donc ! ) qui doivent être les plus touchés par la tempête cette fois : le plus de neige, plus que pour le nord du Nord-Est (Boston et Massachusetts) et des vents pouvant aller jusqu’à 75 km/h au niveau de l’aéroport de Kennedy qui est en bord d’océan. Nous, nous sommes un peu à l’intérieur des terres donc les pointes de vent devraient rester en dessous de 50 km/h maximum. Mais neige et vent forment une mauvaise combinaison : du blizzard en perspective voire un blanc total ?

Les dernières mises à jour de cet après-midi : nous sommes passés de surveillance tempête (winter storm watch) à l’alerte maximum winter storm warning. Pas d’alerte blizzard pour le moment. Mais ce sera une big one a dit la dame de la météo tout à l’heure.

5 réflexions au sujet de « En attendant Gail »

    1. michusa Auteur de l’article

      merci ! Pas encore commencé, dehors c’est le calme avant la tempête. Apparemment la mise à jour de ce matin ce serait pas trop d’impact à part la quantité de neige : impact c’est a dire coupures de courant et arbres par terre quand neige lourde vents très forts et pluies verglaçantes ou glace. Nous serions en dessous des seuils. Espérons.

      Répondre
      1. malyloup

        merci encore pour les infos car ça nous permet de penser à toi et de t’envoyer des ondes positives pour que tout se passe au mieux!
        je rends hommage à ton sens de l’organisation et ton don de prévoyance, tu es au top! bravo à toi!

      2. michusa Auteur de l’article

        merci ! Tout s’est bien passé on a eu moins que prévu, une 20taine de centimètres et surtout la neige qui volait dans tous les sens parce que vent (en dessous des seuils qui font tomber les arbres et les poteaux électriques heureusement). Vers 10h ce matin ca a arreté de neiger et on a eu un rayon de soleil, j’ai deja nettoyé les voitures et les escaliers. En debut d’après-midi nous irons passer le chasse neige avec mon fils et finir de dégager derriere les roues des voitures et derriere les voitures (on ne peut pas passer le chasse neige trop près des voitures, aussi redonner un coup sur les voitures après le chasse neige qui balance de la neige partout). Sinon pour l’organisation c’est avec le temps qu’on apprend, ma routine s’est modifiée avec les années et les erreurs. Une des premieres années les enfants avaient joué avec l’unique pelle à neige et au moment de s’en servir on s’est aperçu qu’elle était quelque part dans le jardin sous 50 cm de neige. Maintenant j’ai tout en double exemplaire, notamment pour si ca casse (et les magasins vendent des pelles à neige en octobre novembre pas plus tard. Je suis passée au magasin de bricolage la semaine derniere et meme les trucs de Noel c’est fini (donc encore moins le materiel de neige) il y a les trucs de printemps sur les rayons !! Donc il faut prévoir une ou 2 saisons en avance. Le grand n’importe quoi !

  1. Ping : Déficit | michusa — le blog de l’écrivain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s