Aujourd’hui 17 novembre (2020)

Depuis que je disais que je devais aller à Target (genre de Monoprix, grand magasin de droguerie et épicerie sèche) pour acheter du papier essuie-tout et du papier toilette. 

Je précise que j’en achète 2 gros paquets de la marque américaine principale, et de la meilleure qualité, Charmin’  (l’équivalent de Lotus) tous les 3 ou 4 mois en moyenne et cela fait 18 ans que je procède comme ça au rythme d’achat de 2 gros paquets tous les 3 ou 4 mois. À Target précisément parce que non seulement ils ont ces gros paquets mais en plus ce sont les meilleurs prix. J’y étais allée fin février ou début mars puis mi-juillet et donc début novembre il était temps d’y retourner. J’ai un peu trainé, j’aurais dû y aller vraiment les premiers jours de novembre mais j’ai voulu m’occuper de faire des grosses courses alimentaires d’abord. Parce qu’avec les restrictions qui reviennent au galop — et encore on n’avait pas levé toutes les restrictions après le confinement du printemps dans le Tri State loin de là — donc avec les restrictions qui reviennent et qui s’enchainent, de plus en plus strictes, eh bien voilà ce que ça a donné quand j’y suis allée ce matin 17 novembre 2020 (à 9 heures, juste après l’heure spéciale de courses pour les personnes à risque de 8 heures à 9 heures. En regardant les horaires hier soir je me suis donc aperçue que l’heure spéciale pour les personnes à risque est revenue elle aussi, en même temps que les restrictions.

Rayon papier toilette de Target à Watchung dans le New Jersey, 17 novembre 2020:

Rayon papier toilette Target le 17 novembre 2020

Puis le rayon essuie-tout (ça je n’ai pas compris pourquoi mais ce n’est jamais vraiment revenu, on a du mal à trouver de l’essuie-tout depuis le début de la pandémie au printemps, les paquets de la marque habituelle, Bounty, quand on peut en trouver, sont plus petits voire vendus au rouleau.

Rayon papier essuie-tout Target 17 novembre 2020

Il en restait donc quelques-uns quand je suis arrivée et il m’en reste un paquet d’avance mais du coup en voyant l’état du rayon j’en ai pris un. Bien m’en a pris parce qu’une heure après, alors que je revenais voir avant de passer en caisse si par chance du PQ avait été mis en rayon : plus rien !

Rayon papier essuie-tout Target 17 novembre 2020 : une heure après

Quand je pense que j’étais allée spécialement à Target (hors de ma ville, sur la grosse route commerciale a 1/4 heure de la maison) pour le papier toilette ! Heureusement je me souvenais avoir vu il y a une dizaine de jours du PQ au magasin de bricolage voisin du Target. (Il n’y a jamais eu de papier toilette au magasin de bricolage avant la pandémie…). Qui plus est de cette même marque que j’achète exclusivement pour différentes bonnes raisons. Comme c’est dans le même shopping center j’y ai fait un saut en sortant de Target tant j’étais dépitée et bingo ! Comme ce n’est pas à ce magasin que l’on pense en premier lieu pour acheter du PQ, le rayon était plein. Ce sont de plus petits paquets et ils sont plus chers mais j’en ai quand même pris 2 à défaut de mes très gros paquets de Target, c’est déjà ça.

Les restrictions pleuvent, tous les jours des nouvelles, le premier couvre-feu de 22 heures pour les restaurants / bars et magasins de produits non essentiels a duré 3 jours seulement avant de passer à 20 heures ! Et ça continue. C’est une question de peu de temps sans doute avant un nouveau « lockdown » confinement généralisé comme en mars. Dans le reste du pays, même les régions rurales et très fortement conservatrices qui avaient résisté à tout arrêt et à toutes restrictions pendant le printemps ont instauré des confinements encore plus stricts que ce que nous avons eu au printemps dans le Tri State. Après avoir nié l’existence du virus et de la maladie la réalité les a rattrapés. Ils apprennent de la façon dure malheureusement pour eux après s’être moqués de nous. Nous n’en sommes pas encore tout à fait là dans le Tri State (qui est passé à 5 états avec la Pennsylvanie et le Massachusetts qui vont se concerter avec nos 3 états pour avoir une politique commune de restrictions etc. À défaut d’en avoir une de l’état fédéral, no comment, l’agent orange ne va pas se renier a 2 mois de la fin de son mandat. Pourtant ces états (très) conservateurs (et grands supporters de l’agent orange) se sont reniés eux (heureusement, mieux vaut tard que jamais).

Nous avons recommencé à avoir des cas dans notre petite ville courant octobre et c’est parti en vrille depuis début novembre avec 50 nouveaux cas en moins de 2 semaines — une grosse partie liée à une fiesta (illégale et secrète) d’Halloween faite par des élèves du lycée. Résultat le lycée est fermé à nouveau et est reparti 100% en enseignement à distance. Alors que c’était le seul parmi toutes les écoles de la ville (1 maternelle/CP, 3 écoles primaires et 1 collège) à ne pas avoir recommencé en personne à la rentrée de septembre par manque de prof et il n’avait recommencé en présentiel (je ne connais pas les modalités si c’était du présentiel partiel mais sans doute aussi puisque c’était le cas dans les autres écoles de la ville) donc n’avait recommencé en présentiel que récemment, courant octobre je crois. Tout ça pour ça… En plus d’être en enseignement à distance pour l’ensemble du lycée, il y a 300 étudiants du lycée qui sont en quarantaine et à l’isolement chez eux avec interdiction de sortir. C’est bien entendu en plus de l’enseignement à distance qui lui a été remis en place à cause du trop grand nombre de cas : la fiesta a donné lieu à 43 contaminations d’élèves du lycée — chiffre en date du 12 novembre. En quarantaine ça veut dire (normalement) isolés chez eux et à l’intérieur de leur foyer isolés aussi de leur famille et avec interdiction formelle de sortir de leur maison… Il y a aussi 63 enseignants en quarantaine parce que cas contacts des dits 43 cas du lycée (sur environ 1000 ou 1200 élèves). Voici ce que dit le Superintendent des écoles de Berkeley Heights le 12 novembre : « The vast majority of our cases are a direct result of the several Halloween parties. However, we are also finding that some are community-spread positives. This means that an individual who was not at the Halloween parties, contracted the virus during the asymptomatic period from a person who had attended the parties; and we know of no cases in the schools that were contacted prior to the Halloween parties. »

Donc tous ces cas sont bien la conséquence directe des fiestas de Halloween et pas qu’une seule en fait comme on a cru au départ. Le pire c’est qu’avant ça il n’y avait aucun cas dans les écoles. Ça a impliqué la fermeture du lycée, bravo ! C’est maintenant officiel et écrit noir sur blanc par le Superintendent.

Tout ça pour ça : pour des bêtes fêtes d’Halloween. Je frémis de terreur à l’idée de Thanksgiving la semaine prochaine parce que ça, ce n’est pas qu’une fiesta de gamins, Thanksgiving c’est plus important même que Noël aux États-Unis. Et nous avons le retour d’expérience du Canada puisque leur Thanksgiving est plus tôt dans la saison, vers la mi-octobre et ça a déclenché une grosse vague de cas. Pourtant le pays était en bien meilleure position que les USA, bien meilleure, et c’est un pays relativement peu peuplé. Quand bien même, les (mauvais) résultats sont là.

Je reviendrai par ailleurs dans un prochain article sur l’isolation et la quarantaine.

En attendant, pour notre petite ville de 12,000 habitants, 50 nouveaux cas en 15 jours c’est énorme.

En tout depuis le début de la pandémie c’est plus de 350 cas pour ces 12,000 habitants : 3%…

Au niveau du pays nous en sommes à plus de 11 millions de cas pour un pays de 320 à 330 millions d’habitants. Grosso modo 10 pour 300, un peu plus de 3% . Notre ville est dans la moyenne donc.

Et comme on sait que dans le centre du pays et le centre Nord c’est l’horreur, que le pourcentage est bien plus haut et dépasse 10 % jusqu’à 12% a certains endroits. Nous faisons partie des régions qui vont encore à peu près. Mais Thanksgiving n’est pas encore passé par là.

5 réflexions au sujet de « Aujourd’hui 17 novembre (2020) »

    1. michusa Auteur de l’article

      Oui ma soeur m’a dit ! Ici c’est toujours vide, j’y suis retournée 2 jours après à ce Target et c’était toujours vide ! Et rien non plus par Internet.

      Répondre
  1. Bibliofeel

    Merci Michusa pour ce point covid. Ici ce n’est pas la joie non plus même s’il n’y a pas de pénurie dans les magasins. On a des situations dramatiques dans certains ehpad car le personnel n’était visiblement pas en nombre suffisant et bien formé pour gérer la pandémie. Avec un gros cluster là où est hébergé ma mère… Plus des trois quarts des résidents touchés et une situation bien triste. Bon courage à vous avec cet agent orange et viral !

    Répondre
    1. michusa Auteur de l’article

      bon courage et je croise les doigts ! Les penuries c’est pénible certes mais ce n’est rien en comparaison d’un cluster. Nous pour l’instant pas de cluster proprement dit dans notre ville (je touche du bois) mais ca devient dangereux d’aller trainer dans les magasins (pas que j’aime y trainer de toute façon, meme dans la vie d’avant)

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s