Interruption intempéries

Une interruption intempéries, encore une, l’automne et les mois de septembre octobre sont les moments où les tempêtes tropicales sont le plus susceptible de remonter jusque dans le New Jersey — quoique cette année nous en ayons eu une qui est remontée début août [lire ici la tempête Isaias, ici et ici]. Si elles ne remontent pas toutes sous forme de tempête tropicale directement à l’intérieur des terres, on en a souvent au moins les franges ou les queues « simplement »  sous forme de pluies torrentielles (diluviennes littéralement ) sans les vents violents — c’est déjà ça. 

Mais demain et vendredi c’est une nouveauté, une nouvelle variante des intempéries brutales : nous attendons non pas une mais 2 tempêtes qui vont se rencontrer sur terre quelque part dans la région des plaines centrales et mi-atlantiques et unir leurs forces pour apporter encore plus de vent et encore plus de pluie. La cerise sur le gâteau c’est que sur leur sortie des terres, au niveau du Nord-Est (c’est nous, le New Jersey et le New York puis la Nouvelle-Angleterre) il y aura de la neige dans la queue de cette tempête jumelée puisque la masse d’air chaud humide chargée de pluie de la tempête tropicale va rencontrer la masse d’air froid de la seconde tempête qui vient de l’ouest. De la neige ! Pas exactement chez nous dans le New Jersey central ni à New York la ville mais à la limite nord du New Jersey, à la frontière avec le New York (l’état), à moins de 100 km,  70 / 80 maximum de chez nous. Pour ce que l’on appelle upstate New York, la partie nord de cet état ce sera définitivement certain et ce sera leur première neige de la saison.

C’est pour cette raison que j’ai vu des prévisions de températures négatives,  -2 degrés Celsius pour vendredi alors qu’il fait encore entre 12/15 et jusqu’à 18 degrés ces temps-ci. J’ai compris pourquoi, avec cette neige si proche l’air va se refroidir de façon significative.

Deux tempêtes qui se rencontrent (Billy et Zeta, cela sonne comme une romance d’un film hollywoodien ou un roman à l’eau de rose et ce n’est pourtant pas le cas ni de l’un ni de l’autre) et qui vont joindre leurs forces, une première je n’avais jamais entendu ni vu ça depuis plus de 18 ans que je suis ici !

Inutile de dire que je ne suis pas prête, j’ai simplement un peu d’essence qui me reste, pour la tondeuse à l’origine, une dizaine de litres, la tente canopée que je viens d’acheter il y a deux jours pour le groupe électrogène n’est pas encore arrivée. Et j’ai encore besoin de faire un bricolage pour adapter une petite boîte imperméable pour la prise sur le côté de la maison sur laquelle on branche l’énorme fil électrique qui sort du groupe électrogène et alimente la maison dans sa totalité. Une boîte étanche qui permettra de brancher et d’alimenter pendant des intempéries justement. Tâche que je fois faire depuis 2 ou 3 ans et que je remettais sans cesse à plus tard et que j’avais commencé à attaquer il y a quelques jours, sans savoir qu’une tempête me prendrait de vitesse. Jusqu’à présent nous n’avons jamais eu besoin de faire tourner le groupe électrogène pendant l’intempérie elle-même mais seulement après, donc sans réel besoin ni de l’abriter ni surtout d’abriter les branchements électriques ni la prise d’entrée dans la maison. D’autant moins prête qu’en ces temps de pandémie tout est aussi plus compliqué donc se préparer aussi est plus compliqué.

Forte de la prévision météo qui dit que nous aurons seulement des pluies torrentielles mais (normalement) pas de vent chez nous, je croise les doigts pour que la prévision soit vraie. Mais les fortes pluies peuvent aussi abattre des arbres, même sans vent. C’est ce qui s’est passé il y a un mois : des pluies torrentielles ont fait tomber la moitié d’un chêne en bordure de notre propriété avec l’un de nos voisins. Pas de dommages ou très peu et rien sur la maison ni sur les voitures mais la branche qui portait la moitié du feuillage tout en haut du chêne est tombée de 30 mètres de haut où elle était attachée et nous avions entendu un bruit immense ce soir-là au milieu des torrents de pluie. Ce chêne en particulier ne risque plus de tomber, la moitié qui restait a été abattue par les bûcherons professionnels engagés par ledit voisin la semaine dernière. Un souci de moins pour cette tempête, que dis-je, ces tempêtes jumelées à venir.

Décidément cette année 2020 en a toujours en rayon pour ajouter à notre malheur pandémique déjà fort contraignant et notre quotidien misérable.

6 réflexions au sujet de « Interruption intempéries »

    1. michusa Auteur de l’article

      Merci pour l’instant ça va, juste des fortes pluies, on verra demain. ceci dit dans le NJ nous avons le climat et les intempéries les « moins pires » de tous les US, donc on ne se plaint pas trop, c’est un peu l’endroit le moins dangereux du pays : pas de temps aussi extreme qu’ailleurs, pas de feux de forets, pas de zone sismique, pas de faille, pas de tornades très fréquentes et pas d’ouragans ou tres rarement. pas non plus de tempêtes de poussière ni de tempêtes de grillons et autres insectes, pas d’alligators/caimans ni rien etc. donc nous sommes au bon endroit comparativement au reste du pays…

      Répondre
  1. Bibliofeel

    Ici c’est reconfinement avec toutes les difficultés qui vont avec. Avec le sentiment d’un gâchis énorme avec un gouvernement incapable de gérer le pays. Oui l’année 2020 est une bien curieuse année… Bonne chance pour tes problèmes climatiques bien pénibles, ce que nous n’avons pas – encore – dans notre douce Touraine. Bon courage à toi !

    Répondre
    1. michusa Auteur de l’article

      Merci. comme je dis dans la réponse au dessus, nous ne sommes pas dans l’endroit le pire au niveau climat par rapport au reste du pays je veux dire, bien au contraire. bon courage pour le confinement numéro 2, c’est un pur cauchemar ce virus. oui gâchis, je pense que vous avez deconfiné bien trop vite. Nous il y a des pans entiers des commerces ou de la vie sociale qui n’ont toujours pas rouvert. Personnellement nous vivons toujours plus ou moins confinés seuls mes enfants sortent un peu mais tres peu et avec masques distanciation pour voir un ou 2 copains triés sur le volet (qui vivent en confinement aussi et qui ne sortent pas) et tout le monde teletravaille ou télé-etudie. Nous continuons a faire livrer un maximum de choses et je ne sors dans les magasins alimentaires qu’une fois par mois ou moins et les autres magasins (bricolage essentiellement ) pareil une fois par mois voire 2 au maximum et idem j’essaye de faire livrer aussi quand il n’y a pas urgence. Pour les produits frais j’ai un abonnement a un panier de légume livré toutes les semaines qui livrent aussi les oeufs et du pain de campagne si on le souhaite donc ca nous permet d’éviter d’avoir a faire les courses dehors et une fois par mois suffit amplement.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s