Du New Jersey, journal du 16 avril

 

Ici tout va bien, nous ne sortons plus du tout vu la charge virale ambiante (c’est le New Jersey autrement dit le second point chaud après New York). Tout le monde travaille ou étudie de la maison et nous faisons livrer (à prix d’or) nos courses alimentaires.

Je suis très contente, je viens de souscrire à un « panier » de légumes de fermes du New Jersey Central et des régions avoisinantes. Bien que l’abonnement ne commence pas avant le mois de mai pour la saison 2020, ils ont proposé d’acheter un panier en avance sur la saison et hors abonnement, devant être livré aujourd’hui, ce qui a été le cas. Donc nous avons eu un énorme carton de produits frais : que du « vert » puisque nous sommes encore tôt pour la saison — poireaux, épinards, céleri, salade, mesclun, persil, champignons et pommes. Nous avons pu ajouter aussi des oignons jaunes et rouges et ma fille a voulu aussi du kale (un genre de chou vert à larges feuilles et pas compact). Donc nous allons faire des cures de légumes et de verdure. Ils ont aussi proposé deux autres de ces boîtes pour attendre le mois de mai et je me suis ruée dessus — ces temps-ci quand la nourriture est effectivement disponible et livrée à la porte, on prend ! Ce que nous n’aimons pas ou ne connaissons pas ou que nous n’achetons pas d’habitude, eh bien nous apprendrons à aimer.

Pour faire livrer les courses de supermarché ça ne marche pas si bien et c’est hors de prix : tout ce qu’on achète pour faire livrer est à la base plus cher que si l’on allait au supermarché. En gros prix plus chers (en plus de l’augmentation des prix en général depuis le début de la crise — c’est officiel, la plus grande augmentation mensuelle des prix pour les denrées et produits d’épicerie depuis 1974) plus la livraison plus des frais administratifs plus le pourboire du livreur (comme je ne sais pas s’ils ne sont pas payés qu’au pourboire, j’en mets un généreux). La semaine dernière pour une livraison de 100 dollars de marchandise il y a eu 20 dollars en plus pour la livraison (frais et pourboire confondus). Cette semaine c’est 30 dollars !  Je ne sais pas pourquoi. Mais il n’y avait pas les mêmes choix de livraison que la semaine dernière et il n’y avait qu’une seule case à cocher avec ce prix… ou pas de livraison du tout avant je ne sais quand. Pas d’option pour faire livrer la semaine prochaine par exemple comme c’était le cas la dernière fois.

Bref ces paniers (cartons en réalité) de légumes sont les bienvenus. Surtout que l’on peut avoir d’autres ajouts, venant d’autres fermes, avec des œufs, du lard, du miel, etc. Et la livraison est incluse dans les prix donc on sait à l’avance ce que l’on va payer, pas de surprise. C’est livré par les fermiers du collectif eux-mêmes, pas d’intermédiaires. D’autant que dans le cas des livraisons de supermarché, comme je l’ai expliqué précédemment, ce n’est pas le supermarché ni un employé du supermarché qui prépare la commande et qui livre, mais une société intermédiaire : c’est pour ça que c’est si cher et si je donne un pourboire c’est parce que censément 100% du pourboire va au livreur, ce qui me fait craindre qu’il n’ait pas de fixe. Tous les autres frais vont aux connards de la Silicon Valley et ça ne me plaît pas du tout. Quant à la différence de prix brut, entre le prix de la marchandise achetée directement sur place dans le supermarché et le prix de la même marchandise livrée ? Je ne sais pas où ça va, à qui profite le crime. Au supermarché ? Cela serait bizarre puisque pour eux ça ne change rien et puisque ce ne sont pas eux qui livrent. Donc la différence de prix de chaque article va encore dans la poche des connards milliardaires de la Silicon Valley.

Si je vois que la prochaine fois c’est 40 dollars en plus pour la livraison (donc 40% ! ) je laisse tomber. D’ici là nous aurons reçu nos masques alternatifs (cousus par un atelier de couture de San Francisco dont je suis cliente pour les pochettes de stylos et les sacs d’habitude, ils sont en route). Les masques sont obligatoires maintenant si on veut rentrer dans un supermarché. Je pourrai ainsi retourner à mon petit Stop and Shop du centre-ville, qui est en outre moins cher que le supermarché par lequel je suis obligée de passer pour avoir la livraison…

Je me suis abonnée aussi à Amazon Prime pour avoir accès à la chaine de supermarchés locaux d’Amazon (chaine de supermarchés rachetée par Amazon il y a quelques années), mais impossible d’avoir une livraison et maintenant je ne peux même plus rien mettre dans mon caddie de courses alimentaires ! En plus ils passaient leur temps à me le vider selon les indisponibilités… donc je n’ai jamais rien pu commander. Je suis sur liste d’attente, c’est ridicule. Le supermarché physique est un peu trop loin de la maison pour que j’y aille (il se situe à Madison) et là on n’a pas besoin de Prime pour y rentrer de toute façon puisque c’est un supermarché classique (préexistant au rachat par Amazon, j’y suis déjà allée plusieurs fois dans le temps). Donc en gros je me suis fait avoir. Je vais au moins essayer de profiter des films de Prime, quoique… déjà que je n’ai jamais vraiment le temps de regarder Netflix.

Dire que j’avais résisté à ce Prime qui engraisse Bezos et voila que le virus m’a fait aller contre ma conviction ! 

Rien de grave, que des désagréments idiots… Je ne vous raconte pas non plus le nombre hallucinant de cartons que j’ai jeté au recyclage ce soir ! Bien sûr puisque je reçois mon savon pousse mousse, mon bicarbonate anti odeur, mes produits de ménage pour nettoyer les WC, les pastilles bleues pour la chasse d’eau par Amazon (Amazon normal, pas le supermarché) : donc rien d’excitant quand on ouvre ces cartons. Ça au moins c’est le même prix  (et livraison gratuite par Prime du coup) que quand je les achetais à Target. Mais c’était plus simple quand il suffisait de faire une virée en une heure de temps, aller courses et retour, à mon Target route 22 et j’avais mes produits de nettoyage tout de suite. Sans compter tout ce qui est en rupture ces temps-ci… Je pense que les gens nettoient leurs poignées de porte voire leur nourriture avec du canard WC, ce n‘est pas possible autrement !

2 réflexions au sujet de « Du New Jersey, journal du 16 avril »

  1. Bibliofeel

    Intéressant journal. Ces multinationales sont une calamité. Heureusement il y a de plus en plus de vente directe ou de circuits courts qui permettent d’être un peu en phase avec de vraies valeurs.

    Répondre
    1. michusa Auteur de l’article

      Merci ! J’essaye de documenter au jour le jour d’une façon ou d’une autre, d’ici quelques temps soit on ne se souviendra plus de certaines choses, soit on ne croira pas qu’elles ont eu lieu tellement elles paraissent folles ou exagérées… Oui les multinationales et leurs grands serviteurs sont une pure calamité. J’en viens à souhaiter le retour de la guillotine. Ces gens sont des grands criminels, dans certaines parties du mondes des milliers de gens meurent à cause d’eux. Et des millions souffrent. Les circuits courts aux Etats-Unis c’est presque un oxymoron, une impossibilité structurelle ! Bon nous avons quand meme trouvé un genre de panier de legumes et ca c’est effectivement du circuit court meme si hors saison ou en debut de saison certains fruits viennent de plus loin que je pensais (Etats Unis quand meme heureusement, mais de Virginie ou du Delaware donc 400 kilomètres puis 200. Ca se rapproche ceci dit puisque la saison arrive. Ceci dit aussi 400 km c’est proche pour un pays de la taille des Etats-Unis). Mais le circuit est court c’est ce regroupement de fermiers derriere ce gars qui assure livraison et logistique, qui fait le lien entre le consommateur du New Jersey Central et quelques fermes (non intensives, agriculture soit bio soit respectueuse et renouvelable) et c’est tout. On peut aussi choisir un abonnement de cueillette (on cueille et ramasse soi-même) en saison dans une ferme locale du New Jersey Central donc un rayon de moins de 50 km ce qui est tres proche pour le pays)

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s