La théorie de l’information

La théorie de l’information

La théorie de l’information

Pendant mon séjour en France j’ai enfin lu La théorie de l’information d’ Aurélien Bellanger publié par les éditions Gallimard : chronologie de l’informatisation de la France depuis le Minitel jusqu’à l’Internet de Facebook et des smartphones. Inspiré largement de la vie du patron d’un opérateur Internet et milliardaire des nouvelles technologies français Xavier Niel, créateur notamment de Free. 

Cela m’a pris quasiment tout mon séjour, plus de 4 semaines, le livre étant pénible à lire. Assez bourratif pour ne pas dire chiant, cependant informatif, notamment pour comprendre comment nous les consommateurs, sommes pressés comme des citrons façon arnaque. Mais tout est légal bien sûr ! Quant à la moralité de la chose elle n’entre pas en ligne de compte et ça continue.

Bref la vie, depuis la naissance jusqu’à la réussite financière, sur notre dos, d’une catégorie de bandits des grands chemins : la catégorie des fournisseurs d’accès Internet, téléphonie mobile et fixe. Il y en a d’autres (les banquiers, les assureurs, les concessionnaires…) ma liste s’allonge de jour en jour mais ceux que je viens de citer forment le cœur même de cette engeance — bandits des grands chemins gros arnaqueurs.

La théorie de l’information

La théorie de l’information

5 réflexions au sujet de « La théorie de l’information »

    1. michusa Auteur de l’article

      malheureusement certaines fois nous sommes coincés : difficile de se passer d’Internet ou de telephone portable de nos jours, on ne peut que changer de crémerie mais ils se valent tous…

      Répondre
  1. hyacinthe46

    Je n’ai pas lu ce livre et à vous lire mais à te lire, il vaut mieux entendre sa voix sur France culture. Elle est vraiment radiophonique et ses chroniques m’enchantent…ses déambulations, la géographie des régions; délicieux. Je pense qu’il a écrit autre chose. Je vais m’y pencher sans tarder.
    Bonne continuation.

    Répondre
    1. michusa Auteur de l’article

      oui la lecture a été pénible alors que le sujet lui-même m’intéressait ! Sans aucun doute il vaut mieux l’écouter. En tout cas ça ne me donne pas envie de me pencher sur ses autres écrits. Je l’ai fini uniquement parce que le sujet m’intéressait.

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s