Passage du temps (mois de mars 2019)

 

Le passage du temps est visible et rapide pour ce long mois de mars de froid et de fureur pendant lequel on peut tout à la fois avoir une rigueur digne du plus froid de l’hiver et des prémices de printemps — illusions vite brisées, n’appelle-t-on pas ces variations subites du chaud au froid du beau au mauvais temps, les giboulées de mars ?

Quand même, on démarre avec la neige continuation de février et de janvier et on finit avec les forsythias en fleur. Il est arrivé qu’ils se recouvrent de neige dès le lendemain de leur floraison. 

Première année depuis un long moment que nous n’avons pas eu de chute de neige pour le jour précis du printemps — piqure de rappel que l’hiver n’est pas fini dans les faits même si le solstice a eu lieu.

 

 

4 réflexions au sujet de « Passage du temps (mois de mars 2019) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s