Archives mensuelles : août 2018

La sécurité des transports

Il faut être lâche pour voyager. Non pas pour entreprendre un voyage mais pour supporter le voyage — la partie transport, transport en commun où rien n’est commun que la déshumanisation, la violence extrême avec laquelle on nous traite — terroristes criminels potentiels, putatifs. Il faut être lâche pour voyager, fermer sa gueule face à la criante injustice à laquelle on nous soumet, la perte de tous nos droits bien sûr, c’est le plus visible, la perte de notre humanité, moutons bêtement suiveurs, que tout le monde rentre dans le rang, y reste surtout y reste, il faut être lâche et supporter — le courage est-ce donc une valeur inutile, dangereuse même, quand on voyage — pendant le transport ?

 

sécurité à l’aéroport
les ciseaux et pointes confisqués —
on les rachète de l’autre côté, en duty free.

 

 

haïbun écrit en juillet 2010 et tiré de mon livre Quartiers d’été — haïbun de voyage (livre en attente d’éditeur et de publication)