Archives mensuelles : novembre 2017

Un autre sans-faute

Les rouges Apothic

Les éditions spéciales des vins Apothic

 

La gamme des vins rouges Apothic, malgré leurs étiquettes trop belles — je me méfie en général des vins avec des étiquettes trop belles pour être honnêtes. Ceux-ci cependant sont tous excellents, somptueux, et le Crush fruité et moelleux, et le Dark plus tannique, et mon préféré sans doute — quoique j’hésite entre le Inferno et le Dark — cet Inferno vieilli 60 jours en fûts de whisky.

Des vins de Californie cette fois, une petite infidélité à ces vins de Columbia Valley, Washington State, dont je raffole.

Première vague de froid, avec un mois d’avance

Première vague de froid

Première vague de froid

Première vague de froid

(du t-shirt à la parka bis repetita)

15 jours après la tempête tropicale et ses pluies tièdes, il a fait -8 degrés dans la nuit de vendredi à samedi, vendredi 4 degrés au réveil et la température s’est mise à chuter en dessous de zéro dès 11 heures du matin pour atteindre les -8 dans la nuit — un record de froid pour la saison. Samedi c’est resté en dessous de zéro toute la journée, record de froid là encore, pour la saison. On parle de polar vortex, j’adore tous ces nouveaux mots météo, polar vortex, bombogenesis, nor’easter — nouveaux pour le vulgum pecus, on ne les employait pas il y a quelques années, ils font maintenant partie du langage courant.

Pour demain un avis de « conditions météorologiques sévères » (sic) : en gros on attend un mélange de pluie/neige, pas vraiment la première neige, rien qui va tenir mais pour la transhumance matinale, celle d’un lundi matin qui plus est, ça va faire mal, nous ne sommes plus habitués au froid, à la neige, même fondue, et aux routes glissantes.

Lundi dernier dans la journée j’étais en t-shirt dehors pour nettoyer les feuilles de mon jardin. Et le soir au tai-chi j’étais aussi en t-shirt, il nous a fallu ouvrir la fenêtre tant il faisait chaud dans la salle.

Une semaine après, on attend de la neige.

Terre inhospitalière décidément