Mes illusions donnent sur la cour

C’était le titre d’un livre que je n’ai pas lu, le titre seul m’avait marquée, son âpreté m’avait plu —criante de vérité.

En vérité mes illusions donnent sur la cour, c’en est presque à désespérer de la nature humaine et souhaiter vivre en ermite ou dans un monastère quelconque au fond d’une vallée éloignée peut-être une cabane dans les forêts de Sibérie. Trop froid à mon gout cependant, mais c’est l’idée — de plus en plus tentante.

En vérité d’inconnus ou de proches, mes illusions sont tombées j’ai perdues les dernières l’été passé, plus on est proche plus on est trahi — pas aidé à tout le moins, assassiné au pire j’ai déjà vécu cela de trop nombreuses fois finalement.

Mes illusions donnent sur la cour décidément — il faut tenter de vivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s