Archives mensuelles : août 2016

Reprendre le cours

Les vapeurs du décalage horaire se dissipent — on dit qu’il faut, pour récupérer totalement, un jour par heure de décalage, j’y crois fermement pour l’expérimenter à chaque fois, dans le sens du retour, quelque soit le sens du retour d’ailleurs aussi étrange que cela puisse sembler de prime abord. Pas tant que ça… La longueur du séjour doit jouer aussi, s’additionner au temps de récupération nécessaire, le corps s’est habitué à un certain horaire en deux mois. Cela est d’autant moins marqué que le séjour est court, le corps n’a pas le temps de prendre des habitudes, de décaler son horloge interne — je l’ai expérimenté aussi en d’autres temps, sur le même trajet.

Il faut donc maintenant reprendre le cours — là où je l’avais laissé, l’été enfui cependant, la rentrée scolaire au coin de la rue.

Le repos forcé par le voyage et l’atterrissage au propre comme au figuré est terminé — court repos court répit qui n’en est même pas un.

L’âme sœur selon Elizabeth von Arnim

« Plus que jamais je ressens le besoin d’une âme sœur […], mais où la trouver ? Autant hurler à la face de la lune. Sans doute le jardin est-il peuplé d’amis — mais ces amis sont muets ! »

Autant hurler à la face de la lune…

Elizabeth von Arnim (in Elizabeth et son jardin allemand, éditions 10/18)

Nice Promenade des Anglais

(Photos prises le 4 juillet 2016 à la volée en passant en voiture, 10 jours avant l’attentat)

Nice Promenade des Anglais 4 juillet 2016

Nice Promenade des Anglais 4 juillet 2016

Nice Promenade des Anglais 4 juillet 2016

Nice Promenade des Anglais 4 juillet 2016

Nice Promenade des Anglais 4 juillet 2016

Nice Promenade des Anglais 4 juillet 2016